Self-Reflection par Luminartists

AffectiveTouch_Scavarelli_Web

On entend souvent dire que la technologie est impersonnelle et qu’elle mène à la solitude. Toutefois, lorsqu’elle est utilisée à bon escient, cette chose que nous considérons si inhumaine peut engendrer l’effet opposé. Dans son œuvre, Anthony Scavarelli, qui détient une maîtrise en interaction homme-machine de l’Université Carleton, utilise la technologie pour explorer l’attachement et les réactions émotionnelles des êtres humains.

À l’occasion de la Nuit Blanche Ottawa+Gatineau, un événement artistique qui durera toute la nuit du 21 septembre prochain, Anthony Scavarelli présentera Self-Reflection, une œuvre expérimentale explorant le toucher affectif, un toucher qui suscite une réaction ou crée un lien émotionnel. Les participants toucheront une structure recouverte d’un tissu doux. Sur un écran, la silhouette d’un bambin réagira à ce toucher en manifestant de la joie, de la colère, de la tristesse ou de l’indifférence, selon la manière dont les spectateurs toucheront l’œuvre.

« J’ai toujours été fasciné par la croyance qui veut que nous ayons tous un enfant oublié en nous », affirme Monsieur Scavarelli. Enfants, nous avions tellement de rêves. En grandissant, il se peut que nous ayons rendu cet enfant fier, que nous l’ayons oublié ou trahi. En faisant en sorte que nous puissions littéralement interagir avec cet enfant grâce à une méthode simple, mon objectif est de créer un lien émotionnel entre la silhouette de l’enfant et le participant.

L’artiste perçoit son travail comme une expérience d’auto-découverte. Il pose la question suivante : « Est-il possible que l’interaction entre les participants et la silhouette de l’enfant devienne le reflet de la perception qu’ils ont d‘eux-mêmes? »

L’installation sera montée grâce à l’aide de Henri Kuschkowitz, le deuxième membre du groupe Luminartist, dont Anthony Scavarelli fait également partie. Ce groupe est reconnu pour ses installations interactives qui, montées dans des lieux publics, visent à rendre des messages visibles, mais aussi à favoriser la participation du public. Anthony Scavarelli a réalisé de nombreuses installations spectaculaires aux quatre coins d’Ottawa; Self-Reflection sera sans doute l’une des œuvres les plus passionnantes de Nuit Blanche.

– Lee Jones

Category Rédaction

Comments are closed.